Parce qu'il n'y à pas de mal à se faire du bien